Festival (encore) plus court le jeudi 25 mai à Guéret, cinéma le Sénéchal!

Pourquoi commencer à déplier par des courts métrages? On pourrait tenter un classique en version longue. Seulement personne ne le fera. La première soirée du Festival se déguste comme une boite de bonbons, spécialités de province à la bergamote ou la réglisse. Douceurs fondantes, sucreries qui soudain poissent, collent aux doigts, s'imposent, agacent le nerf sous la dent, la gencive aussi. Grinçants d'humour et désinvoltes; bonbons filmiques à la couleur suspecte: impostures, manipulations, air de faussaires.